Projet pastoral

Etablissement placé à la fois sous la tutelle des Sœurs de Saint-Paul de Chartres et  la tutelle du diocèse de Versailles,  Mercier Saint-Paul inscrit sa réflexion et son action en référence à l’Evangile.

Au sein de la Communauté éducative, ceux qui le souhaitent peuvent s’engager et organiser la dimension missionnaire et pastorale de la vie chrétienne.  Les chefs d’établissement appellent des personnes représentatives de la communauté éducative pour constituer le Conseil Pastoral.

Ce conseil est constitué de deux parents de l’école, deux parents du collège, deux enseignants de l’école, deux enseignants du collège, d’une représentante de la tutelle des sœurs de St Paul, de l’animatrice en pastorale, des prêtres référents,  le curé de Meulan et des deux chefs d’établissement, responsables de la Pastorale.

Ce que tu as appris de moi, confie-le à des hommes fidèles capables de l’enseigner à d’autres. Saint-Paul

Nous souhaitons, en référence au texte « L’annonce explicite de l’Evangile dans les établissements catholiques d’enseignement », orienter notre action selon deux axes :

1. La transmission culturelle

Cette transmission fait partie intégrante du projet éducatif d’un établissement. Elle repose sur l’investissement honnête de chacun des professeurs. Elle ne demande pas de témoignage de foi et laisse libre la conscience de chacun. Elle déploie un certain regard sur la vie intellectuelle comme chemin de raison ouvert à l’infini.

1 La dimension religieuse de la culture

La plupart des enseignements culturels portent en eux des traces claires ou un peu effacées du fait religieux. La transmission de la dimension religieuse de la culture permet de mettre en valeur ces traces au service immédiat de la compréhension de la culture. Les acteurs de cette transmission sont donc immédiatement les enseignants au travers de leur programme.

 

2 La dimension culturelle des religions

 

A partir de la culture produite par les différentes religions, on vise là à transmettre la cohérence interne de chacune des grandes religions. L’objectif pédagogique est l’intelligence du monde dans lequel nous vivons.

C’est dans cette perspective que la culture humaine et religieuse est obligatoire en 6ème pour tous les élèves.

 3 La dimension culturelle du catholicisme

Dans la perspective de la dimension culturelle des religions, une place particulière sera consacrée à l’apport du catholicisme dans notre civilisation.

Les œuvres d’art, l’histoire, l’organisation actuelle du temps sont autant de portes d’entrée pour  approfondir plus directement ce qui concerne notre culture chrétienne.

 

2. Annonce et vie de la Foi

Cette dimension plus explicite de l’annonce de la foi demande bien évidemment un engagement spirituel des acteurs. Elle vise à servir la rencontre de Jésus Christ.

1  Première annonce

Elle ne peut s’organiser autour d’un parcours car elle naît des circonstances. Elle demande deux attitudes :        Une préparation qui permet d’envisager une parole le jour venu.

Une relecture des événements de la vie de l’établissement pour évaluer cette prise de parole.

Aujourd’hui elle passe par :

  • une attitude chrétienne dans l’accueil de tous mentionné par le projet éducatif, annoncé comme vécu au nom de la foi
  • un témoignage chrétien en lien avec ce qui se vit dans les classes ( évènements joyeux, douloureux, exclusion, violence, décès…)
  • des engagements caritatifs pour faire œuvre de charité (actions de solidarité )

 

2 La catéchèse

Conformément aux orientations diocésaines, les enfants désireux de suivre la catéchèse seront mis en lien avec  leur paroisse.

L’établissement se fera l’écho des groupes de doyenné organisés à l’occasion des temps forts : Festivis (6e-5e), Frat’ (4 e-3e), des groupes d’aumônerie, mouvement de jeunes (scouts…)

On veillera de même lors de l’accueil des demandes de sacrements à mettre en lien avec les groupes correspondants de préparation sur la paroisse ou sur le doyenné.

 

3 L’éducation permanente de la Foi

Au sein de l’établissement,  les chrétiens peuvent vivre de leur foi par des célébrations ouvertes, des temps de partage dont les familles sont informées.