représentation de l'éloquence

Concours d’éloquence au Collège Mercier Saint-Paul

Pour la 2ème année consécutive, le collège Mercier Saint-Paul organise son concours d’éloquence

 

Ce concours a pour objectif de travailler l’oral et la prise de parole en public.

 Tous le niveaux sont concernés, et il y aura un lauréat par niveau.

Le premier tour se déroulera le vendredi 28 novembre pour les 6èmes et les 5èmes, et le vendredi 3 décembre pour les 4èmes et les 3èmes.

Lors de ce premier tour, les élèves se présenteront devant un jury et auront 5 minutes pour argumenter

 

Déroulement :

Les élèves doivent s’inscrire auprès de Mme Pochat au CDI ou de Mme Barré.

Ils seront ensuite invités à venir tirer au sort un sujet.

Ils pourront, s’ils le souhaitent, solliciter un enseignant ou un membre de la communauté éducative afin de travailler leur sujet, et de se faire coacher.

Les premiers tours se dérouleront comme suit : Vendredi 26 Novembre à 16h30 (6ème et 5ème) et le Vendredi 3 Décembre à 16h30 (4ème et 3ème). Ils se présenteront devant un jury et auront 5mn pour argumenter. 

 

Pour rappel :

Le terme éloquence renvoie à deux significations principales :

  1. l’art de bien parler, l’aptitude à s’exprimer avec aisance, la capacité d’émouvoir, de persuader
  2. le caractère de ce qui – sans parole – est expressif, significatif, probant.

(merci wikipédia)

L’objectif du concours est d’amener les élèves à développer leur confiance en soi à travers l’expression orale, la prise de parole en public et la culture du débat citoyen.

L’éloquence est l’art de bien parler, de persuader par la parole (du latin, eloquentia : facilité à s’exprimer, éloquence, talent de la parole). Être éloquent implique de maîtriser la rhétorique et ses subtilités.

représentation de l'éloquence
Allégorie de l’Éloquence, Statue au sommet du Parlement de Bretagne

 

Un concours d’éloquence au collège ?

Le concours d’éloquence croise de nombreux domaines de formation : l’apprentissage de l’expression à l’oral, mais aussi l’éducation artistique et culturelle, le français, l’éducation morale et civique, et selon les sujets, bien d’autres domaines. Ce concours propose aussi de travailler l’expression orale continue et l’échange argumenté (débat, plaidoyer…) ainsi que la mise en voix, en geste et en espace de textes littéraires (de la lecture à voix haute à la lecture jouée et au jeu théâtral).

Il vise à améliorer les compétences orales des élèves :

  • en faisant parler les élèves entre eux ;
  • en créant les conditions de véritables échanges ;
  • en développant les compétences d’argumentation et d’écoute de l’autre ;
  • en leur apprenant à bien s’exprimer à plusieurs par le collectif ;
  • en leur donnant la possibilité et les moyens de s’engager dans leur parole.

Ce concours et sa préparation encadrée d’un ‘enseignant-coach’ est un aussi un moyen d’enrichir la parole et la réflexion des élèves (textes et œuvres d’auteurs, travaux d’écriture créative, scénarisation de grands débats de société ou historiques, nourrie de recherches préparatoires, etc.).

L’éloquence, allégorie dans l’église Saint Ambroise, Paris

Exemples de sujet de 6ème/5ème de l’an dernier :

C’est quoi être libre ?

L’habit fait-il le moine ?

A quoi bon apprendre ce qu’il y a dans les livres puisque ça y est ?

Exemples de sujet de 4ème/3ème de l’an dernier :

Le coup de foudre est-il mortel ?

La violence est-elle une force ou une faiblesse ?

L’art doit-il défendre des idées ?

 

Apprendre autrement des compétences transversale d’expression :  Lire  Travailler le français autrement : le théâtre

 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *